Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 8 novembre 2007 dans 38degres, I love you -> lien permanent
Isabelle

square

J’ai commencé par photographier isabelle et puis je suis parti loin d’elle pourrait-on dire. Beaucoup d’images sont abstraites, on n’y devine même plus le corps. Mais c’est lui qui fait la force de ces abstraction j’en sui persuadé. Elle est bien là  sur chaque image. Et puis ce sont les pixels élémentaires de la mosaà¯que qui la rappelle. Je suis le physicien qui s’aventure dans l’étude de ces minuscules éléments qui forment le tout. Mais cette étude est tout sauf objective, ou peut-être au contraire ais-je autant d’objectivité qu’un chercheur.

En fait je pense à  elle à  chaque fois que je fais des images, je ne sais pas exactement où je suis, tendu dans ce qui me lie à  l’image, je pense à  elle sans dire quoi que ce soit. Je ne travaille jamais en musique, c’est quelque chose d’extrêmement détendu. Je glisse sur les couleurs, sur les formes et puis sur les accidents qui font que le corps est là , que l’image est là .

38 degrés / I love you / collections
It’s all about love / les images au fil du projet sur flickr

 

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !