Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 20 février 2007 dans % François Mauriac, au fil des projets -> lien permanent
Page 4 . Intégration Dans Le Hall

% François Mauriac, pourcent artistique / région Aquitaine

2007 02 - page 4

A propos de l’intégration de l’installation dans le hall… Finalement après quelques discussions avec les architectes nous sommes plus ou moins tombés d’accord sur l’idée de mettre l’installation non pas dans le salon du rez-de-chaussée mais dans le hall. Elle sera intégrée à  l’architecture sur le mur de droite qui va venir séparer le hall de la cage d’escalier.

J’avais un premier temps mettre l’installation au premier étage et la consacrer à  la vue des résidents. Mais il n’est pas évident de placer une commande publique loin du public et donc au premier étage qui ne sera pas fréquenté par les publics. Je voulais l’y mettre pour réellement créer un lien intime entre le film et les résidents qui viendront passer un certain temps dans ce lieu. Je voulais qu’il s’écrive une histoire entre eux et le film….

Pour le hall j’ai pensé à  une installation de grande taille qui serait composée de petits écrans (par exemple des écrans de ipod démontés). Chaque écran reprendrait une fragment de la totalité de l’image. Ainsi cette dernière serait décomposée par blocs de x pixels de côté.
Pour tenir l’esthétique de la structure, il faudrait certainement que je simplifie le contenu des vidéos lors de l’apparition de déformations plastiques et que je trouve des solutions en adéquation avec la fragmentation de l’écran en mini télévisions.

Barco a sorti des écrans transparents qui font beaucoup d’effets et la qualité est somme tout assez impressionnante. Ces écrans pourraient être une bonne idée, il est possible de gérer la transparence, cela serait un gadget mais il serait ainsi possible de jouer sur la présence de la cage d’escalier derrière l’installation en la faisant apparaître à  certaines occasions et ainsi rappelle la configuration du lieu. Mais, c’est assez loin du propos… Je pense qu’il faut que l’histoire reste nette et qu’il y ait le moins de parasites possible : pas de gadgets.

Il faut aussi trouver les dimensions idéales de l’oeuvre. Elle ne doit pas être disproportionnée par rapport au reste de la pièce, par rapport au mobilier et surtout aux gens qui fréquenteront le lieu. Dans l’idée exposée ici elle est monumentale. Je ne pense pas que cela soit judicieux dans un hall d’entrée. Aussi le projet n’est pas adapté je crois à  cette taille. L’extérieur est immense dehors, son image doit être de taille raisonnable à  l’intérieur. Il ne faut pas que l’image submerge…

L’oeuvre vidéo s’intégrera formellement eu projet architectural, elle viendra épouser la forme de l’intervention des architectes. Je crois qu’elle doit s’imposer plastiquement mai spas architecturalement, il faut qu’elle fasse partie de la pièce. Je n’ai pas envie que cela soit un élément rapporté.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !