Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 12 janvier 2007 dans % François Mauriac, au fil des projets -> lien permanent
Premier Planning

% François Mauriac, pourcent artistique / région Aquitaine

  1. Etude sur le terrain, écriture du projet plastique : scénarisation (en cours)

L’étude a commencée le jour où le projet s’est installé dans mes priorités. L’objectif de cette phase est de dégager du projet initial la forme de la proposition, il s’agit simplement de l’écriture du scénario de l’oeuvre. A partir de l’idée principale, il faut dégager toutes les pensées afin de trouver la bonne voie. En mettant à  plat les notes, les voyages, les relevés, les photos, les films, petit à  petit une voie prend le dessus et devient le guide du projet. A partir de là , la structure scénaristique de l’oeuvre prend forme î ce qu’elle montre exactement, ce qu’elle raconte et par quels moyens elle le fait.

Une partie des éléments de travail seront mis en ligne sur un site internet et ce tout au long du projet. Cette étape est aussi celle du développement de cet outil. On y retrouvera : notes, plans, essais, images scannées des carnets de notes, photographies, infographies, références…

Rendu : scénario, planches infographiques, mise en place d’un blog pour le journal sur le projet.

  1. Architecture technique et formalisation logicielle, étude technologique

Il faut trouver comment le projet sera réalisé. Il y a quatre postes techniques distincts à  envisager. La partie logicielle, l’environnement de développement et d’exécution (pc, mac, linux ? logiciel existant : director ou environnement spécifique…) puis la partie informatique de calcul et de stockage (solution technique du serveur), la partie de captation : caméra vidéo, et la partie vidéo de diffusion : écran. Les choix faits pour chaque poste sont fondamentaux. Cependant ils ne peuvent pas tous être faits en amont, d’une part parce que le développement du projet influe sur ce s choix et d’autre part parce que la vitesse d’évolution des technologies est telle qu’il est impossible réellement de prévoir si d’ici le mois de janvier 2008 n’apparaitra pas une technologie idéale pour tel ou tel poste. Donc les postes seront installés dans des chois techniques au fur et à  mesure que cela sera nécessaire et les étapes du développement prendront en compte ce calendrier technique.

Il faut d’abord savoir dans quel environnement logiciel le travail va être développé. Ensuite avec quels moyens il va l’être. Ensuite il sera possible de choisir sur quelle machine il serait idéal de l’installer. Pour une fois cette étape atteinte enfin choisir le moyen de diffusion des images et adapter la finalisation logicielle à  cet environnement.

Cette seconde étape formalisera le scénario dans des choix techniques environnementaux (système. Logiciel) et proposera une architecture du programme.

Rendu : rapport technique, fiche technique prévisionnelle par postes, architecture prévisionnelle du logiciel.

  1. Réalisation d’une maquette de recherche

A ce moment là  la création qui se concentrait dans les idées et sur le papier se confronte réellement à  la technique car il faut effectivement traduire les désirs en formes algorithmiques. Pour attaquer cette partie du travail il sera nécessaire d’acquérir les technologies logicielles. Dans ce contexte il sera question de trouver les solutions aux idées et de les mettre en oeuvre. Effectivement l’écriture continue et il ne s’agit pas simplement dune programmation, l’outil peut aussi potentiellement être la source d’idées. Mais il n’est abordé qu’à  un stade avancé du projet, il est au service de la projection.

Rendu : maquettes logicielles

  1. Développement du logiciel

Développement et intégration des éléments de la maquette dans un environnement (matériel) quasi définitif. Il est nécessaire qu’à  ce moment les matériels de capture et informatique ait été acquis pour engager la phase de développement dur. Le développement formalise toutes les idées avancées jusqu’à  lors. L’oeuvre continue d’évoluer dans les détails mais sans changer fondamentalement.

Rendu : programme de l’oeuvre.

  1. Finalisation du logiciel, déploiement et Intégration in situ (vers la livraison)

Enfin il faut acquérir les moyens de diffusion définitifs (janvier 2008) pour finaliser le logiciel en fonction des caractéristiques de l’écran choisi. C’est aussi la période durant laquelle l’installation tournera dans mon atelier pour en régler le fonctionnement dans le temps… Puis elle sera transportée sur le lieu et intégrée afin de finir les essais et faire les réglages sur place. Je ne sais pas aujourd’hui de combien de jours il sera nécessaire pour valider le bon fonctionnement in situ mais je pense que le planning du travail de finalisation des travaux sera parfait par rapport à  cela.

Livraison

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !