Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 5 octobre 2006 dans isz, pédagogie / rencontres, uaoen, uishet -> lien permanent
Rencontre Au Lycée Notre Dame De Sion

uishet

Marie-Josèphe Jasson m’a invité à  rencontrer ses élèves de seconde et de terminale (quelques uns) d’arts plastiques au lycée Notre Dame de Sion dans le 6ème arrondissement de Paris. J’ai préparé un panorama de mes films sur les quatre dernières années. Je présente chaque extrait, et après chaque projection, nous discutons. Il y a beaucoup de questions. L’heure et demie de programme se passe bien, je suis assez surpris de l’attention des élèves, seulement deux ou trois sont portés par des papotages …

Cela me fait vraiment plaisir de rencontrer des élèves et de présenter mon travail comme cela. Il y a eu des réactions amusantes sur isz, quand j’ai expliqué que c’était un film de pétals de roses, qu’il était rose, que c’était un cadeau pour mon amie, qu’il n’était porté que par mon coeur…. Les filles ont souri et certaines ont poussé un ‟ c’est mignon ”… Cela me plait ce rapport simple à  ce film. Ils ne sont pas loin des images, cachés derrière un micmac culturel et une vision floue des choses…

De façon générale la rencontre est restée en surface. Je ne suis pas déçu car pour la plupart c’était leur première rencontre avec des images de ce type. Je suis assez honoré d’être le premier. Jamais ils ne s’étaient posés devant une production abstraite en mouvement. La première réaction aux films, à  uishet a été : ‟ c’est assez déroutant… ”, ‟ Au début on croit que c’est de flammes… mais cela se répand dans toute l’image ”.

J’ai diffusé la maquette d’uishet en entier, elle dure 12 minutes. C’est le film qui a le plus plus de façon générale. C’est le dernier, le plus abouti dans la mise en scène de l’image, du paysage et de son support. Il y a peu de garçons dans l’assemblée, un des seuls à  réagir pointe une remarque sur le rapport qu’il y a entre la musique et l’image dans une maquette de clip….
Ce qui fonctionne le mieux c’est le rapport magique aux choses. Dans uishet, le paysage se transforme progressivement et l’abstraction contamine l’image peu à  peu sans jamais que les signes qui nous rattachent à  la réalité ne disparaissent totalement.

uishet

J’interviens toute l’année avec la maison du geste et de l’image dans ce lycée en seconde sur un projet artistique sur lequel je reviendrai plus tard ici car finalement c’est un des projets importants de cette année. Les enjeux y sont assez délicats puisqu’il s’agit d’arriver à  ne pas faire un atelier multimédia ni un atelier photo mais de poser réellement la question du geste et de la création… . Je remercie Marie-Josèphe pour tout.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !