Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 1 octobre 2006 dans pédagogie / rencontres -> lien permanent
L’art, L’image, La Publicité Et Vous

Formation thérorique et pratique
Paris, Octobre 2006

Education, anthropologie et alchimie

Comment comprendre de quelle façon il faudrait envisager les images aujourd’hui ?
Comment produire des images fortes ?
Comment proposer des formes nouvelles ?
Pourquoi le paysage visuel français s’uniformise ?

Durée de la formation A partir de 24 heures de formations (3 jours en présentiel)
Aucun pré requis spécifique.

Objectifs

Bousculer la créativité. Élargir la culture visuelle : offrir des pistes de recherches en ayant une vision transversale de la création à  travers les époques. Acquérir ou ancrer des notions fondamentales sur l’image, l’art et les medias à  travers des expériences historiques, anthropologiques et pratiques. Ouvrir les champs de réflexion et mettre le créateur d’images face à  ses responsabilités : le confronter à  une pensée critique, l’amener à  s’exprimer et à  maîtriser pleinement ses choix. Développer une rhétorique percutante pour maitriser le langage des images. Développer l’expression orale.

Introduction

‟ Si comme de nombreuses entreprises vous souhaitez donner une nouvelle dimension à  votre communication, l’art est l’outil stratégique qu’il vous faut. Ses multiples facettes, qu’elles soient esthétiques, pédagogiques, sociologiques, spirituelles ou idéologiques, sont riches de contenus. Média à  part entière, il alimente les valeurs de l’entreprise, enrichit son discours et développe son potentiel d’impact et d’attractivité. ”
Anne Kieffer

‟ Les deux qualités essentielles de l’artiste sont la morale et la perspective. ”
Denis Diderot

L’histoire de l’art rassemble tous les rapports qu’ont eus les hommes avec les images. Seulement souvent les faiseurs ont perdu les liens fondamentaux avec leurs créations. Ils oublient que la créativité est une faculté qui puise et réarrange les informations de la mémoire. Cette mémoire est de moins en moins personnelle. La mondialisation en entraînant une surproduction d’images risque d’entrainer une uniformatisation des productions… L’art qui pense la société et fabrique des images reste souvent en marge de l’éducation et de l’apprentissage. Quand il est abordé, c’est trop souvent d’un point de vue extérieur, sous des aspects distants et historiques : pour être maîtrisé, il n’implique pas le jugement ni n’inclut l’étudiant dans la réflexion. Cette formation, en proposant une alternative aux enseignements courants donnera les clés d’une créativité plus fraîche.

Ces six modules sont tournés vers les étudiants. Il est question de les confronter à  la réalité de la création artistique par l’intérieur, avec un artiste. De visiter l’histoire de l’art à  travers une lecture plastique qui soulève les problématiques de l’image et de ses rapports à  la société. De poser un regard critique et éducatif sur les langages cinématographiques et télévisuels à  travers des exemples précis. De décortiquer une histoire des rapports entre l’art et la publicité sous divers angles. Et enfin de poser la question de la production d’image dans la société aujourd’hui. A partir d’un large panorama de propositions les étudiants sont invités à  poursuivre des pistes pour étayer leur culture. Il n’est pas possible de faire tout le tour des réponses aux questions qui sont posées dans cette formation en trois jours, mais une fois les pistes mises au jour c’est le travail de chacun de construire sa culture. De l’invention de la peinture à  l’invention de l’art, l’histoire de limage jusqu’à  sa reproductibilité technique, de l’image à  la publicité : les facettes de notre rapport aux représentations. Cette formation à  pour but de balayer l’histoire de la représentation, d’ouvrir une voie à  travers ses philosophies…

L’art, l’image, la publicité et vous ?

1 : Histoire de l’image / histoire de l’art / création (8 heures)

A travers un parcours historique qui suit l’homme de ses premières peintures sur les murs à  l’age de la publicité électronique, il sera question de l’histoire des représentations et des techniques, de l’histoire de l’art, des relations entre l’image et la société, du statut de l’image (essentiellement en occident) au fil des époques.

1.1 Les fondements de l’art : avant l’histoire, avant l’apparition du christianisme.
1.2 L’art et la religion, art sacré et art profane.
1.3 Après la révolution française.
1.4 Après la révolution industrielle

Thèmes : icône, sacré, portrait, perspective, paysage, profane, déconstruction de la perfection, désacralisation, imprimerie, réalisme, fiction, liberté, révolution, expression, société, communication, surréalisme, minimalisme, art conceptuel, marché de l’art, fin de l’art, institutionnalisation, mondialisation…

2 : Sémiotique / image en mouvement (3 heures)

Il existe une science des modes de production, de fonctionnement et de réception des différents systèmes de signes de communication. Dans cet atelier il sera question de découvrir cette science et de la mettre en pratique. La prise de recul théorique et scientifique face à  l’image favorise l’apparition de certains schémas importants pour comprendre les mécanismes de perception. L’image, on le sait n’est pas neutre, elle n’est pas innocente. Alors, il faut savoir la lire.

2.1 La rhétorique de l’image : Roland Barthes et Panzani, analyse sémiotique d’une image publicitaire
2.2 L’analyse filmique : A partir d’extraits de films, décryptages, références pour amener une discussion. Quel est le sens de l’image ? Quelle est sa portée ? Quel impact a-t-elle sur le spectateur ?

Thèmes : signes, messages, rhétorique, sémiologie, écriture, montages/collages, interactivité, communication, société, culture, marché, conscience, manipulation, mythologie, fiction

3 : L’art et la publicité (3 heures)

La publicité est née de la lithographie, de l’affiche, des médias, son histoire est liée à  celle de l’art à  qui elle a toujours fait appel de ça et de là  sous différentes formes, et sur qui elle porte un regard critique tour à  tour naà¯f, irrévérencieux, drôle, effronté, pertinent. La publicité est devenue un élément caractéristique de la société et les artistes se la sont appropriées, le Pop Art l’a immortalisée.

3.1 Histoire de la publicité
3.2 Histoire d’art et de publicité, les relations entre l’art et les medias publicitaires : jeux, désordres, connivences.
3.3 Le publicitaire produit de l’art : la question de l’oeuvre unique, le cinéma expérimental et la publicité, l’inspiration.
3.4 L’ambiguà¯té de l’art contemporain, l’oeuvre-anecdotique à  l’impact publicitaire

Thèmes : publicité, médias, lithographie, affiche, art moderne, art contemporain, marché, production, économie, société…
jacques perconte > tek@technart.net î L’art, l’image, la publicité et vous î septembre 2006 – 4/4

4 : Produire des images aujourd’hui/ produire des idées maintenant (2/4 heures)

Maintenant, il faut faire un point sur notre époque : analyser le contexte socioculturel contemporain et comprendre quelle place occupe l’image. Nous ferons un tour d’horizon de réflexions de philosophes, de sociologues, d’historiens, de géographes, d’artistes. Nous poserons la question de la position que doit prendre celui qui crée des images dans ce contexte croisé de l’avènement récent des nouvelles technologies de communication et de la démocratisation des moyens de production ? Ici s’étoffe la réflexion et doivent se placer les personnalités : quel est l’enjeu de la communication ? Quelle est la place de l’individu dans la société, quelle est ma place ?

4.1 Les années 60/70, la guerre du Vietnam et l’apogée de l’explosion culturelle : cinéma italien, littérature américaine et l’art contemporain.
4.2 Le virage des années 80 : Rambo, la télévision, la presse écrite illustré contemplative : le magazine, regards portés sur les images que ces années nous ont laissées.
4.3 Ballade à  travers la publicité mondiale aujourd’hui
4.4 Les sociologues et les philosophes : ceux de la télévision et les autres.
4.5 L’écologie actuelle : la rupture totale du contrat naturel, le virtuel, le Mix.

Thèmes : société, culture, histoire culturelle, occidentalisme, mass media, presse, télévision, sociologie, philosophie, morale, neutralité, système…

5/ regarder l’art (4 heures)

Se déplacer pour découvrir une exposition, voir un film, porter un regard sur l’art, qu’il soit classique, contemporain ou commercial…. C’est la cristallisation des ateliers précédents, il s’agit de savoir lire ce qui est exposé, de pouvoir dénouer ce qui dans le jugement est de l’ordre du culturel et du personnel, d’être capable de tenir une distance juste avec l’image et l’oeuvre. Selon la période de la formation, et selon l’actualité culturelle, autour d’une exposition ou d’une projection, s’installera une discussion, où les étudiants devront se positionner et défendre des avis critiques personnels.

6/ Fonder un discours sur l’image (2/4 heures)

Proposé au début de la formation, et présenté le dernier jour, cet exercice propose à  chaque stagiaire de choisir une ou plusieurs images commerciales de préférence et d’en analyser sa perception. Il lui sera demandé ensuite de faire une proposition constructive sur les choix qu’il aurait faits. Chaque stagiaire fera ainsi une intervention orale d’une vingtaine de minutes, et conduira une discussion avec l’ensemble des participants.

Formation tenue à  MediaBox Paris en octobre 2006.
Touts droits réservés des textes Jacques Perconte / renseignements : 06 60 61 54 08

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !