Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 10 mars 2006 dans évènements, Exercices d'équilibres -> lien permanent
à  Surveiller à  Artigues

didier arnaudet et jacques perconte, artigues, mars 2006

Concert à  la médiathèque Gabriela Mistral avec Didier Arnaudet.

Nous n’avons pas joué depuis la dernière fois à  Paris. Nous avions parlé de peut-être proposer un nouveauté mais, plutôt j’a retravaillé les morceaux et légèrement changé certains. Notre performance s’est terminée par ‘précipice’, le texte le plus long et celui que nous jouons depuis le plus longtemps. J’ai fait la surprise à  Didier de complètement changer l’ordre et le rythme de la proposition musicale que je lui faisais d’habitude. Il a raccourci le texte. Le résultat était fort et abrupte, sans concession. Notre travail a été très bien accueilli, il était attendu. Pour certains c’était une première rencontre avec la musique électronique et le jeu que nous proposions avec le texte. Il ne s’agit pas forcément d’une mise en musique mais d’une rencontre avec divers états où le texte et les sons cohabitent et se battent, le jeu est libre, l’improvisation nous étonne presque à  chaque fois. Suite au prochain concert, jetez une oreille sur le disque. Merci pour l’accueil.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !