Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 9 mai 2005 dans au fil des projets, uishet -> lien permanent
Sur La Route, Vers Le Courant

vers uishet

Le film nécessitant assez peu de moyens la production mise en place est très sommaire. Nous partons assez précipitamment pour Moliets, je n’ai pas beaucoup de temps pour lier contact avec le conseil général des Landes à  qui je voulais demander d’appuyer le projet auprès des institutions locales. Je n’ai pas eu de retour de la mairie de Moliets et les bateliers du courant (qui sont les seuls à  avoir l’autorisation de naviguer sur le cours d’eau dans la réserve) n’ont pas l’air très coopératifs… Par contre j’ai réussi à  avoir rendez-vous avec l’office national des forêts… A l’attention du conseil général des Landes :

Je me permets de vous adresser un peu tardivement cette lettre : j’ai comme projet de faire un film dont le courant d’Huchet serait le sujet, j’aurais voulu solliciter votre aide et votre participation. Ce film est sans budget, c’est une autoproduction.
Je dis tardivement car habitant à  Paris et à  Moliets pour un peu plus d’une semaine à  partir de ce dimanche, j’aimerais tourner le film entre mercredi eu vendredi de la semaine prochaine.

Mes besoins sont très simples, il me suffit d’embarquer avec un batelier, mon assistante et amie sur un bateau et de redescendre le courant, nous sommes équipés assez légèrement (deux petites caméras, un pied, quelques appareils photos et des micros). Durant le voyage, nous ferons des prises de sons de l’eau et des éléments et des prises de vues les plus continues possible du paysage traversé. Je ne me suis pas encore décidé de quelle bande son j’aimerais me servir, mais j’aimerais peut-être aussi rencontrer une personnalité qui pourrait me raconter l’histoire de ce courant ou bien me réciter quelques poèmes en occitan.

Le film que je prépare n’est pas un documentaire ni une fiction, c’est oeuvre plastique à  part entière, une création personnelle, un film d’art.

Ce film est le second que je réalise dans le même esprit. Le premier, tourné dans le Périgord Noir en 2003 a rencontré un certain succès, il a été entre autre présenté dans l’émission ‟ Die Nacht ” sur ARTE l’année dernière.

Bien sà»r, il est entendu que vous serez correctement cités et remerciés au générique ainsi que sur toutes les communications qui seront faites autour de ce film.

Nous avons pris la route samedi après-midi.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !