Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 3 mars 2000 dans Chi Ocsha -> lien permanent
Artemisia Maddu Ocsha :
La Peste

La peste

Je vais creuser ton corps
Je vais en sortir
Toutes ces choses
Inutiles
Communes
Ces organes
Trahissant ta puissance
Otant à  ton être
Toute immortalité

La peste
Pas celle des hommes
La tienne
Celle qui finit
Celle qui ouvre
Et qui pousse
Dehors
Dedans
Partout
En même temps

La peste
Je vais te couvrir
De baisers et autres
D’objets
De verre
Pour que tu sentes
Ce corps
Qui sert à  quoi

Ce sera ta peste

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !