Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 8 juillet 2012 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Intellos, Technologie, Paradoxe & Propagande
Voilà un extrait du texte du Bluff technologique de Jacques Ellul.
1988,  Page 582

[...]Les plus sensibles à la propagande (et à la publicité) ce sont les « intellectuels », les plus difficiles à atteindre et à faire bouger, ce sont ceux qui sont enracinés dans des traditions, les idées bien arrêtées et toutes faites qui vivent dans un milieu relativement stable (le modèle, c’est le paysan jusqu’aux années 1950) ou encore qui est inséré dans une structure associative très complète (les syndicats). Ceux-ci non plus ne sont pas exactement fascinés par la modernité technicienne. Un travail récent, très intéressant, a montré le des gens appartenant à un milieu populaire ou middle-class, sont certes attentifs à la télévision, mais sitôt qu’on les amène à en parler, ils savent remarquablement garder leur «quant-à-soi », et ne sont que très peu influencés. Ceci avait posé de gros problèmes d’interprétation à l’enquêteur .( D. Brethenoux, Etude de la réception télévisuelle: sémiologie T.Vet réception T.V., thèse déposée à Bordeaux, 1985.)

[...] En réalité les fascinés par la technologie, ce sont les intellectuels, les techniciens évidemment, les scientifiques, les cadres supérieurs, les journalistes et leaders d’opinion divers, les artistes, les prêtres et pasteurs (quand ils veulent que l’Église change et se mette au goût du jour), les hommes politiques (tous, sans exception), les responsables économiques (banquiers, P.-D.G., \ etc.), les professeurs (qui ont trop souffert de s’entendre dire que leur enseignement ne sert à rien), les administratifs de haut niveau… tels sont les fascinés, ne manifestant aucun esprit critique. Ou, quand ils croient (ce que pensent beaucoup d’artistes) procéder à une critique virulente de notre société, ne se rendent pas compte qu’ils se bornent à reproduire, de façon parodique, le monde technicien lui-même dans sa perversité. Ils augmentent les effets pervers et de ce fait renforcent le mythe.

Ellul, Jacques. 2012. Le Bluff Technologique: Préface De Jean-Luc Porquet. Fayard/Pluriel.

Ill. L’évolution du Web 1990 – 2012 / evolutionofweb.appspot.com

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !