Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 13 janvier 2012 dans technique / technologie -> lien permanent
Prédire Pour économiser !

En connaissant aussi bien les images à venir que celles qui sont passées, les compressions temporelles permettent d’économiser les données potentiellement redondantes.
Les compressions temporelles fonctionnent sur l’analyse et la prédiction des groupes d’images. Ainsi un plan travaillé dans un sens en exploitant les défauts de compressions ne rendra pas la même chose dans l’autre sens. C’est un de ces principes que j’utilise souvent dans mes films. Dans après le feu, le film a été travaillé dans les deux sens. Les structures plastiques qui apparaissent dans le film sont à la fois le fait des images qui ont été jouées en me^me temps que celle qui vont venir…

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !