Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 14 décembre 2010 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Un Internaute, ça N’existe Pas.

[...] Un internaute, ça n’existe pas. Il y a des gens, des citoyens, des individus, des plombiers, des artistes, et ces gens utilisent le réseau. à‡a ne fait pas d’eux une catégorie à  part. C’est un peu comme si on appelait les « téléphonautes » tous les gens qui ont un téléphone, et qu’ensuite, on dessinait des tendances sur ce qu’ils pensent, la manière dont ils agissent. à‡a paraitrait complètement stupide, et pourtant, c’est largement admis par tout le monde quand on parle d’internet. On veut nous faire croire que l’internaute est une race à  part pour mieux effacer le fait que tous les gens qui utilisent le web sont des citoyens dont la parole a autant de poids que celle de ceux qui ne l’utilisent pas. [...] [la suite ?]
Grégoire Courtois

Je défends des idées, des façons de voir la société que je partage avec de nombreuses voix. Parmi ces voix il y a celle de Grégoire Courtois. En résonance à  la force marketing réductrice à  laquelle je dois me confronter régulièrement dans l’enseignement. Je rappelle quelques-uns de ses mots (à  Grégoire). Il faut lutter contre les concepts à  la con. Un concept à  la con sert des idées bien arrêtées. Il limite un périmètre d’expertise dans le seul but de l’exploiter. L’exploitation, c’est le mode relationnel que nous devons détruire. Si le monde doit changer pour rompre avec les affres de l’égoà¯sme, de la pauvreté relative, du désespoir pour rencontrer la force sociale créatrice portée par l’altruisme. Il est fondamental de se nourrir d’une vision des autres, défaite de tout totalitarisme égocentrique (bien pensant). Les autres sont comme nous. Tu es comme moi. Comprenons-nous bien, je ne dis pas que nous sommes identiques, mais pareils. De là , ce que je te fais, je me le fais…. Et la politique sera toujours à  l’image de cette réalité.

Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.
Montesquieu

J’en profite pour relayer aussi les aventures de l’agent Airhole, que Grégoire a soutenu de longues heures. Contre le bruit sourd de la domination par la bêtise, le détournement joue la sympathie et c’est rare qu’il produise du sens. Airhole sait faire mouche.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !