Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 12 novembre 2009 dans évènements, Hung Up -> lien permanent
11ème Festival Des Cinémas Différents De Paris :
Du 8 Au 13 Décembre 2009

Voilà  une occasion exceptionnelle de voir Hung Up au cinéma. Cette pièce Hybride qui n’entre pas réellement dan sla logique de diffusion de mes films est montrée rarement…

11ème Festival des Cinémas Différents de Paris HungUp[1]

Pour cette 11ème édition, le Festival des Cinémas Différents de Paris présente 109 oeuvres en provenance de 18 pays, réparties sur onze programmes internationaux, élaborés à  partir de 500 films reçus autour de deux thématiques.

La première interroge les textures argentiques au regard des matières numériques. Le cinéma expérimental a souvent utilisé la structure des matières qui le compose comme sujet ou comme idée directrice de ses projets. Il en est de même pour l’art vidéo, souvent consacré à  une recherche formelle, sur ses propres structures. Les cinéastes et vidéastes expérimentaux disposent de nos jours d’un vaste champ de possibilités et peuvent créer leurs images en bénéficiant de l’évolution et de la diversité des supports, de l’argentique à  l’électronique, de l’analogique au numérique, du cinéma aux nouveaux média. Notre objectif est ici de rendre compte d’une manière de faire, d’une manière de voir, en présentant les images d’artistes qui mettent à  profit la diversité des média et/ou leur hybridation. La thématique se retrouve au coeur de trois séances ayant pour fils conducteurs les Expériences Paranormales, les Abstractions et le Found Footage. Elle sera également présente dans les trajectoires consacrées à  l’allemande Christina von Greve et à  l’autrichien Siegfried Fruhauf ainsi que la séance monographique consacrée à  la cinéaste argentine Narcisa Hirsch et dans les différentes performances d’ouverture (Pays sans nom) et de clôture (Ornamental Films) et les installations (Marie Sochor, Silvi Simon et Neil Ira Needleman) du festival.

Le deuxième axe thématique nous emmène en Amérique Latine, du Mexique jusqu’au cône sud. Cette programmation ose faire fi des frontières administratives pour montrer que les idées véhiculées par les images en mouvement circulent sans tenir compte des clichés et instaurer une rencontre interculturelle entre cinéastes et spectateurs. Les artistes, cinéastes ou vidéastes représentés cherchent à  révéler la face cachée du cinéma latino-américain, loin des dictats politiques et sociaux de leurs pays d’origine, comme en témoignent trois séances thématiques : Incantations du Réalisme Magique, Chronique d’une émergence annoncée… et Kaléidoscope Argentine ainsi que l’hommage rendu par le festival à  Raymonde Carasco avec la projection de Ciguri – Tarahumaras 99 – Le dernier Chaman.

Le festival propose par ailleurs le vendredi 11 décembre une carte blanche aux artistes Silvia Maglioni et Graeme Thomson, intitulée ‟ Au-delà  de l’image-temps ”, partie prenante de leur exposition Blown up ! à  Mains d’Å’uvres. Un workshop et deux films sélectionnés par leurs soins seront proposés, aux côtés leur propre film intitulé Facs of Life.

Cette édition 2009 vous invite à  emprunter des sentiers lointains et peu connus, autant plastiques que géographiques. Pensez à  prendre votre billet et bon voyage !

Angélica Cuevas Portilla et Gabrielle Reiner

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !