Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 20 janvier 2009 dans Annette entre deux pays, au fil des projets -> lien permanent
Mise Au Point, Première Réunion De Travail

Annette, premiers pas

Cette après midi Nous avons fait le point sur Annette entre deux pays et sur la manière dont le film allait intervenir dans la pièce. Nous avons parcouru le texte et Jacques et Jehanne m’on fait part de leurs envies. J’ai exposé mes idées. Au début quand il a été question de contenir l’image sur le petit écran j’ai eu quelques craintes mais cela peut être très joli. Mais surtout, le film sera sensiblement à  l’échelle des acteurs ce qui peut apporter beaucoup à  mon avis.

La question de la vidéo sur la scène avec des acteurs est assez délicate. Je n’ai pas vu grand chose qui m’ai t réellement enchanté. Je trouve souvent les propositions trop focalisée sur une espèce d’interactivité. Comme si il fallait absolument que le dialogue entre les hommes sur les planches et cette image sur l’écran soit concret.  Ets-ce que l’effet visuel de la redondance, de la magie technique apporte réellement au spectacle ? Cela peut être le ca si c’est intégré dans l’écriture de la pièce. Je veux dire que cela fait partie des enjeux de l’histoire. Qu’un lien entre un acteur et son image ou l’image d’un autre est fondamental ; ce qui peut paraitre évident mais peut être très difficile à  écrire…  Alors évidement je me demande ce que je fais là . Je cherche à  voir qu’est ce qu’est ce film dans cette histoire. Je cherche à  comprendre quelle pourrait être la place d’une image mouvante et colorée projetée dans cet espace de corps et de texte.

C’est donc l’histoire d’Annette, elle traverse avec sa mère un pays pour rejoindre son père. Clandestine, elle rêve, elle découvre, elle cherche, elle vit en marchant la nuit et en se cachant le jour. Tout le long de se périple on suivra le paysage qui se déroule dans son coeur. Entre réalités et rêves, l’écran brillera. Le film ponctuera le voyage. Lorsqu’Annette arrivera j’aimerais élargir l’image. J’aimerais assez pouvoir passer à  une seconde projection et dédoubler cet espace… faire de l’arrière plan un immense tableau dans lequel se perdraient le regard (le personnage) et le coeur (la projection vidéo sur le petit écran) d’Annette ?

Pour des raisons techniques on n’a pas encore retenu cet élargissement. Mais j’y tiens assez. Comme souvent quand je travaille sur un projet, il arrive un moment où émerge une idée et cette idée c’est souvent ce qui supporte l’oeuvre.

A suivre…

Marche au coeur d’Annette : mon film.
Sur la photographie : Jehanne, Jacques et moi : jacques…

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !