Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 27 octobre 2008 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Quand L’hôpital S’étend…

l'hopital thenon s'étend (7)

Il ne faut pas longer les palissades aux abords des chantiers. Ici, il y a quelques jours quelqu’un aurait pu y laisser sa peau. Bêtement le mur en démolition s’est écroulé. Je trouve ca juste fou. J’ai assisté à  la scène depuis un restaurant à  quelques mètres. Vingt secondes avant que le mur ne s’écroule passait par là  une classe de très jeunes enfants…. Personne ne s’est énervé contre les responsables de ce chantier. J’aurais aimé qu’il y ait des excuses publiques, un panneau prévenant du danger, un signal… Mais non, les responsables ont maquillé la faille et nettoyé les débris pour que l’on ne voit surtout pas l’accident. J’ai guetté les traces le lendemain, elles étaient discrètes. Je n’ai pas fait d’images mais je devrais peut-être. Cela pourrait devenir une proposition : la mise en scène du maquillage. Au-delà  du questionnement du pourquoi si peu de prévention, pourquoi sur un chantier où on sait que l’accident est plus attendu qu’ailleurs, l’écho me travaille… La volonté d’effacer les traces saillantes de ce qui nous touche de près pour oublier l’instant trivial en parallèle de l’abus d’information sur ce qui nous touche de loin. Les malheurs ailleurs nous terrorisent (à  priori) mais nous rassurent. Ici nous devons nous sentir en sécurité. Je pourrais faire naître une certaine colère. Si quelqu’un s’était fait écraser quel aurait été le relai ? Certainement qu’on aurait mis une plaque et quelques bouquets. Qu’on aurait sacralisé le lieu. Mais là , dans le potentiel, la faille est seulement colmatée. J’aurais aimé qu’on la signale. Que l’on écrive dans l’espace cette ouverture de la matière qui pousse le danger…. Et c’est un hôpital qu’on construit.

l'hopital Tenon s'étend

Hôpital Tenon, Paris 20ème, le 27 octobre 2008 vers treize heures. Je photographie de temps en temps les travaux de l’hôpital Tenon qui est à  deux pas de chez moi….

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !