Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 25 juin 2007 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Dans La Mer, On Brasse

Loz : jeudi 21 juin 2007 La culture dominante c’est la culture de la classe dominée« [...] Il y a toujours davantage d’artistes, artistes professionnels, dilettantes ou amateurs et la démocratisation des médias ainsi que l’abondance de médiums concourent à  une croissance exponentielle de la production de divertissements d’intérêt variés.[...]« 

Réponse sur le feu à  l’article que je ne fais que citer. Je vous invite à  le lire en entier….

Etat zombie de fan de séries qui respirent bien trop vite pour pouvoir vivre longtemps. J’imagine qu’il faut arriver a inspirer et se retenir pour sentir si on a vraiment besoin de faire quelque chose… Il faut arréter de se poser la question de l’art, quelque soit la forme, ce qui compte c’est l’honêteté qui porte l’intention.
Si l’état zombie était la fin des geurres d’égo mais j’en doute. C’est l’explosion des individualismes qui soustend cette autophagie. Ce n’est plus l’envie d’exister qui fait agir, c’est l’envie d’avoir le sentiment d’exister et alors on a envie de faire mais on ne sait souvent pas quoi, alors dans la mer, on brasse….

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !