Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 15 mai 2007 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Agro Consommation

La pollution, le réchauffement climatique, nous avons soif d‘écologie parce que nous avons peur pour nos vies, pour notre confort. La grande difficulté est de trouver des alternatives non polluantes à  tout ce qui est polluant. Parce que bien sur, il est hors de question de modifier les comportements. Je ne suis pas prêt à  laisser les sacs plastiques, recyclables ou non de côté pour autre chose… un panier par exemple. Faisons des sacs en soja. Le soja ne pollue pas. Pareil pour ma voiture, j’ai besoin de faire deux heures de trajet quotidiens, je préfère ca que les deux heures de rer… SI j’utilisais un carburant non polluant il n’y aurait plus de problèmes. Je me sentirais peut-être mieux et la planète aussi. Bien sur il faut que je puisse aller aussi vite avec un carburant bio qu’avec de l’essence…

Alors cela semble clair. Les scientifiques l’avancent de plus en plus : nous pourrions trouver beaucoup d’alternatives aux composés pétrolifères très polluants dans la synthèse des produits agricoles et particulièrement dans le traitement des céréales. Ce qui vient de la terre est propre, l’agriculture ne peut pas polluer. C’est une belle image facile à  vendre.

Quelle alternative à  l’enrichissement par l’esclavage lors de son abolition ? Peut-être la colonisation. Agro carburants, agro alimentation, agro plastiques, agro mondialisation. Quelles alternatives aux profits liés au pétrole ? La sur rentabilisation des options. Les besoins en céréales augmenteront. Cela entrainera certainement une agriculture à  outrance qui à  priori finira par se déplacer vers l’Amérique du sud…

Evolution of the global cereal production
Evolution of the global cereal production (database FAO, 2002)

Agro-alternatives vertes pour des conséquences aussi multiples que graves :

Intensification des risques de famines et des problèmes de souveraineté alimentaire dans les pays pauvres ou « émergents ». Risques de crises alimentaires dans les autres pays.

Droits humains bafoués dans les pays pauvres pratiquant les monocultures de canne à  sucre, de soja et de palmier à  huile (esclavage, conditions misérables de travail et de salaire…).

Intensifications des maladies cancérigènes et mutagènes provoquées par les pesticides utilisés d’autant plus libéralement que les cultures ne sont pas alimentaires.

Porte ouverte supplémentaire pour les OGM.

Accentuation des expropriations des petits paysans de leur terre en Amérique latine et Asie.

Bilan énergétique plus que douteux pour la planète comme pour le consommateur.

Accroissement de la perte de biodiversité par la destruction des forêts tropicales et la quasi-disparition des jachères dans les zones tempérées.

Accentuation du réchauffement climatique par la destruction des forêts tropicales.
Pression supplémentaire sur la ressource en eau et accroissement de la pénurie en eau.

Accélération des processus d’érosion des sols et de désertification par des pratiques culturales destructrices (monocultures, intrants chimiques, etc.).

Démultiplication du pouvoir d’une poignée de multinationales détenant les semences, les OGM, les pesticides (insecticides, herbicides…) et une part de l’énergie nécessaire à  notre quotidien…

Et la politique est claire, le commissaire à  l’énergie, Andris Piebalgs, précise que les ‘… avantages ne doivent pas être contrebalancés par les dégâts causés à  l’environnement du fait d’une exploitation inadéquate des terres ou de processus de production dépassés.’, l’action du jour devant permettre, selon lui, de ‘mettre en place un programme simple et concret portant sur leur durabilité’…

N’en parlons pas. Faites passer le mot, au moins que nous soyons éclairés même si nous ne pouvons rien faire sur la politique, au moins ne consommons pas ça bêtement. Un jour cela peut changer si nous changeons.

Moratoire Agro-carburants, biocarburants, carburants verts

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !