Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 12 mars 2007 dans Entre le ciel et la terre, presse / textes -> lien permanent
Découvrir / Mars 2007

Le Théâtre de l’Agora lance son cycle de résidence numérique avec la création du photographe et plasticien Jacques Perconte, qui, grâce aux outils informatiques de cartographie, s’est lancé dans une course au trésor dans le territoire essonien. Une démarche originale à  découvrir au cours du mois de mars dans la Galerie du Théâtre.

découvrir / mars 2007

Nouvelles technologies et esthétisme

Les arts numériques sont de plus en plus présents dans la création artistique contemporaine. Ils utilisent ces objets informatiques, téléphone, caméra, ordinateur, qui ont envahi nos vies et sont aujourd’hui indispensables à  notre quotidien. Le Théâtre de l’Agora leur ouvre ses portes, et vous invite à  découvrir la démarche d’un premier artiste en résidence, Jacques Perconte qui a mis la découverte du territoire au centre de sa réflexion.

Vidéos, caméras, ordinateurs sont de plus en plus présents dans le spectacle vivant. Depuis quelques années, les arts numériques investissent les théâtres et si l’on connaissait l’utilisation de la vidéo en danse contemporaine, on assiste aujourd’hui à  une utilisation beaucoup plus fine de l’informatique, de la téléphonie, de l’internet. L’utilisation de téléphone portable sur scène, du cirque assisté par ordinateur, la projection de dessin animé comme dans la dernière création de la compagnie Eolipile, les outils informatiques de notre quotidien sont de plus en plus mis en scène par les artistes. Afin de mettre en évidence cette tendance créative actuelle, la nouvelle directrice du Théâtre de l’Agora, Monica Guillouet-Gélys, a consacré une large part aux arts numériques dans son projet culturel pour la Scène nationale. Un cycle de résidence d’artistes numériques a été mis en place, couplé avec la diffusion d’oeuvres ou de performances liées à  l’art numérique. Un choix aussi porté par l’environnement de chercheurs et d’étudiants de grandes écoles qui

entoure le théâtre. « Le théâtre compte accroître parallèlement sa collaboration avec les écoles technologiques voisines, et resserrer les liens entre artistes du spectacle vivant et acteurs de la scène multimédia « , nous explique-t-on.

Jacques Perconte, du GPS à  la réalité du terrain

Photographe, vidéaste, plasticien, Jacques Perconte ouvre le cycle de résidence d’artistes numériques au Théâtre de l’Agora avec, en amont, une participation au Siana, la semaine internationale des arts numériques et alternatifs. à  cette occasion, vous pourrez découvrir son installation faisant intervenir la technologie de positionnement GPS dans une recherche numérique sur le paysage d’Evry et de l’Essonne. Mais ne vous attendez pas à  découvrir des jeux vidéo interactifs ou à  participer à  un voyage dans les bases de données informatiques. L’approche de Jacques Perconte met plus en valeur sa démarche artistique que la problématique technique. ‟ La technologie doit disparaître derrière l’esthétique, insiste-t-il, paradoxalement très critique par rapport aux nouvelles technologies. J’ai choisi que le temps consacré à  ce projet ne le soit pas qu’au développement technologique de celui-ci. ” Ainsi, si l’installation finale qui sera présente dans la galerie du Théâtre de l’Agora fait appel à  la projection vidéo, elle met surtout en scène tout le travail de terrain réalisé par l’artiste. Sa réflexion se base sur le territoire, selon le cahier des charges du Théâtre. Grâce à  des outils cartographiques, Jacques Perconte a arpenté l’Essonne afin d’enrichir sur le terrain l’expérience purement abstraite et plastique de la cartographie à  laquelle nous sommes confrontés dans nos approches contemporaines de l’espace. Il a d’abord soigneusement sélectionné des paysages lui semblant artistiquement intéressants de par leur architecture, leur appellation, leur disposition. ‟ Ce sont des choix arbitraires que je vais ensuite vérifier sur le terrain. Et la surprise est parfois grande. On trouve généralement autre chose que ce que l’on s ‘attendait à  voir. ” Ainsi, la découverte des abords du centre commercial Carré Sénart où les champs ont laissé place à  l’urbanisation. De balades en balades, Jacques Perconte repère un terrain pour aboutir à  la finalité de son projet : prélever un volume de terre qu’ils transportera sur le lieu d’exposition afin de le mettre en scène au milieu de photographies, vidéos et données cartographiques témoignant de sa démarche. Creuser un tour de 4 mètres par 2,25, sans l’aide d’outil mécanique, précise l’artiste, et ramener la terre tamisée dans la galerie du Théâtre, pourquoi faire me direz-vous ? ‟ On aborde ici la thématique ludique de la chasse au trésor dont la seule récompense sera l’appropriation d’un territoire inconnu, symbolisé par le volume de terre. ” Les notes, relevés, photos et vidéos accompagnant toute cette démarche seront également exposés. Le public, d’abord confronté au tas de terre et à  l’image vidéo qui projettera le lieu d’origine de cette extraction, sera petit à  petit amené par un cheminement à  découvrir la démarche artistique de l’artiste. Et pour tout connaître de cette aventure artistique, connectez-vous sur le site de Jacques Perconte, www.technart.net, vous pourrez y lire toutes ses réflexions, des prémices de la démarche, aux différentes étapes de son travail sur le terrain.

Découvrir / le magazine d’actions culturelles de la communauté d’aggloimération Evry Centre Essonne

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !