Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 6 janvier 2007 dans au fil des projets, Entre le ciel et la terre, ici et là dans le monde -> lien permanent
Disneyland Nairodbi

Disneyland, Paris

‟ Tout ”, c’est aujourd’hui, au choix : un aventurier, un sauveteur de l’humanité, un ethnologue amateur, un hardi explorateur. Il faut désormais au touriste du sens, de l’‟ authenticité ”. L’authenticité devient ainsi un produit comme un autre et tout l’art du voyagiste est de savoir la fabriquer. Le tourisme façonne donc les lieux, la nature et la culture en fonction des représentations mentales que leurs visiteurs s’en font. C’est ainsi que la planète se ‟ disneylandise ” sous l’influence du tourisme de masse : les paysages se muent en décors et les protagonistes qui y vivent en acteurs, prêts à  endosser la panoplie de l’authenti- cité pour coller aux attentes de ce touriste pourvoyeur de devises.

Dinseyland, Nairobi

Je voudrais vous conseiller deux articles de Sylvie Brunel sur le tourisme … ils se recoupent et sont liés au livre qu’elle a publié : « La Planète disneylandisée« . Chroniques d’un tour du monde ”… le premier est en accès libre : Vers une disneylandisation universelle. Le second est en accès payant (2€) : Quand le tourisme disneylandise la planète (extrait ci-dessus).

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !