Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 26 octobre 2006 dans évènements -> lien permanent
Biennale 3000, Sao Paulo

bienal do ano 3000 / Fred Forest

Biennale 3000

Sur la lancée de son travail avec internet Fred Forest ouvre la Biennale de Sao Paulo à  tous les artistes… Un moyen de plus pour certain non pas de particper mais de se marquer. Alors ma parictipation sera de vouloir me marquer.

La Biennale 3000 de Sao Paulo un événement qui restera dans l’histoire de l’art comme un nouveau modèle de sa production, de sa diffusion et de son rapport au public, dans la société d’information et de communication qui est désormais la nôtre. [...] L’action de Fred Forest vise par une demonstration critique à  montrer, d’une part l’arbitraire des choix dans les Biennales officielles et à  demontrer que les reseaux d’Internet et leurs espaces virtuels, sont en mesure de constituer une alternative qui, avec le numérique, nous conduit vers un changement de culture inexorable. Dans l’action de Forest des artistes reconnus et importants ont pris la peine de manifester leur presence. C’est le cas par exemple d’Eduardo Kac, Clemente Padin, Maurice Benayoun, Miguel Chevalier, Lucas Bambozzi, Gilbertto Prado, Roland Baladi, Roland Sabatier, Jean-Noel Laszlo et des dizaines d’autres encore. Mais il y a aussi dans la Biennale 3000 de nombreux artistes presents qui n’ont jamais été invités par une Biennale quelconque, et dont l’intérêt manifeste que présente leur production n’a rien à  envier à  tout ce qu’on peut voir dans les galeries de New York, de Londres, de Milan ou de Berlin, ou même certains musees d’art contemporain qui souvent se contentent de suivre le mouvement et d’emboiter la pas au marché. Un marché qui sous forme du marketing culturel fait et défait les valeurs et les réputations en fonction de manipulations boursières. ».. dixit Etienne Boulba

je crois qu’à  un certain moment donné il faut essayer de penser sans être esclave de la pensée… C’est super tout ça, mais bon, nous savons tous que cela ne change rien parce que le modèle de l’art internet sur internet ne se situe pas sur le même plan que l’art contemporain qui se vend et s’expose. infiltrer une biennale de la sort ne rime qu’à  faire de la prose inutile aussit sincère soit-elle.

Combien des participations sont mues par l’envei d’inscrire une biennale au palmarès, combien des auteurs pensent que c’est respecter leur travail que de participer ? Internet ce n’est pas sérieux ! Encore une façon de le montrer… Particpons avec rien.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !