Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 6 septembre 2006 dans ici et là dans le monde -> lien permanent
Kundalini Yoga

Isabelle, Kundalini Yoga, 7am. Moliets, aoà»t 2006

Septembre, voilà  le mois où la France se remet en route après une période où plus grand-chose n’à  lieu. Le travail, les stress, l’économie, les envies et les frustrations sont de retours. Mais à  cela s’ajoutent de bonnes résolutions souvent c’est le moment où on essaye, comme après le premier janvier des fois, de repartir d’un bon pied.

Je choisis le moment pour parler un peu de Yoga, parce que je m’y mets (depuis un moment). J’ai commencé il y a un an et demi. J’ai réussi à  être assidu l’année dernière. Je compte bien continuer. J’ai même hâte que les cours reprennent. Je pratique le Kundalini Yoga avec Isabelle Silvagnoli. Le Kundalini Yoga est un Yoga dynamique et de méditation. C’est un Yoga puissant dont on ressent les effets très vite. Mais dont les réelles vertus s’inscrivent en vous avec le temps. Il commence à  y avoir un peu de presse, et que Madonna et Sting soient convaincus et l’affichent va certainement éclairer beaucoup de gens.

Mais ce n’est pas facile de vouloir changer î ni de changer d’ailleurs, de vouloir évoluer, de vouloir laisser de côté les mauvaises habitudes que l’on a, d’avoir envie de vivre mieux. Parce que cela ne veut pas dire se laisser aller et s’amuser, mais cela nécessite un engagement fort et une régularité dans les efforts. Et c’est à  la mesure de cette volonté que l’on sera récompensé.

Qu’est ce que cela fait, qu’est ce que cela change ? J’en parle à  plusieurs reprises ici sur le blog. Je pense que trop de personnes î y compris moi, sont souvent à  côté d’eux. Qu’elles se projettent dans de représentations sociales de différentes formes, qu’elles vivent d’images et de perspectives abstraites. Combien de fois je me suis retrouvé dans une ville où je ne connaissais personne, invité pour mon travail et que j’ai discuté d’idées durant des heures, poussant mon corps sans trop m’en rendre compte jusqu’à  ce que le sommeil tombe pour repartir de plus belle en suivant et avec encore plus d’efforts. Pour ressentir quoi réellement ?

Ma rencontre avec Isabelle m’a fait changer, je me suis rendu compte à  quel point il pouvait exister une distance entre moi et ce que je faisais î pas simplement mon travail, mais une grande partie de mes actions dans la vie de tous les jours. A partir de ce moment là  j’ai commencé à  changer, cela fait maintenant plusieurs années que le travail est en cours et cela m’a conduit à  ce Yoga qui je le pense sincèrement est une ouverture.

C’est important de prendre conscience que l’on a besoin de changer î quand effectivement c’est le cas. Prendre conscience… C’est ça l’histoire. Mais il ne s’agit pas de prendre conscience de choses extérieures, mais d’une réalité intérieure qui aide bien plus qu’on ne peut l’imaginer à  voir les choses extérieures.

Isabelle donne des cours de Kundalini Yoga et de Yoga des sons à  Paris dans plusieurs arrondissements. Illustration, Isabelle SIlvagnoli, plage de Moliets, aoà»t 2006

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !