Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 1 mars 2006 dans Barnett Newman Life-size collection -> lien permanent
Aeiou :
Couleurs :
Barnett Newman

Je reviens sur mon histoire avec Barnett Newman, la peinture en général, le jpeg et les autres trucs comme ça. J’ai une formation assez longue et très classique… j’ai toujours été très attiré par certains champs de la peinture. Il y a des années, lorsque Internet passait dans les petits tuyaux, il arrivait que lorsque l’on téléchargeait une image celle-ci n’arrive pas complètement. Mais l’intelligence de la conception du système la laissait s’afficher telle quelle. Cela m’a permis de commencer à  collectionner ces images altérées, j’ai essayé de faire la même chose, de jouer avec et d’en faire un élément essentiel de mes compositions sans que cela ne soit pour autant le sujet. Cela a prit de multiples formes et presque dix ans plus tard pimenté d’amour cela donnait i love you.

(JPEG)

Avec le temps ma sensibilité aux artéfacts de compression s’est affinée mais n’a fait que se préciser. Lorsqu’il y a deux ans j’ai découvert The Roland Collection of film and video et que j’ai vu ces documentaires sur l’abstraction américaine, je suis resté bouche bée. Il fallait que je revienne à  parler de la peinture, de la peinture numérisée, des images d’oeuvres dégradées. De toute la peinture, il y a quelques noms qui me restent très chers pour la couleur : Newman, Rothko, Stella, Richter, Riopelle, Twombly, Kelly, Mitchell, Still, Marioni et Van Gogh. Newman et Rothko en premier, une fascination inexplicable pour Barnett. Alors j’ai commencé deux choses en même temps.

(JPEG)

B. Newman . Mitternacht Blau

Un film, site web avec la volonté de drainer (naturellement) un maximum de visiteurs vers ces travaux : qui cherche Barnett Newman en ligne doit trouver des images adaptées. J’ai téléchargé quelques reproductions de ses tableaux et je les ai remises grandeur nature pour que l’on puisse enfin voir les mètres carrés de couleurs qu’ils proposent. Cette nouvelle collection s’appelle simplement Barnett Newman, Life-sized web collection. Je me suis servi de ces images pour faire comme si je filmais les vrais tableaux et que comme dans le documentaire sur l’american abstraction, je mettais en scène ces peintures au rythme de la musique et des voix off. Le film s’appelle Barnett Newman, il est encore en cours de réalisation…

(JPEG)

 

Une notule balancée  le 1er mars 2006 à  14h11 lors de mon invitation sur le blog de fluctuat.net

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !