Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 7 février 2005 dans 38degres, évènements, I love you -> lien permanent
I Love You, Thailand 3rd New Media Arts Festival, Bangkok

Thailand 3rd New Media Arts Festival, 2005

Pour la troisième fois, je participe au Thailand New Media Arts Festival mené par Francis Wittenberger : intimacy, Digital Skin, du 5 au 28 February 2005 à  Bangkok en Thailande. Comme l’année dernière il se tient à  Bangkok, cette fois ci, principalement au Bed Superclub. Avec ce qui s’est passé en décembre, je parle du tsunami bien sur, le festival a une forme un peu particulière cette année, il se tient en deux parties : une en février et une en juin. La direction du festival a décidé de ne pas annuler l’évènement mais de le simplifier pour la première partie et de le continuer plus tard. « Dedicated to the victims of the tsunami, the festival will foster global solidarity and cultural rebuilding. Alongside international forums, there will be performances, screenings and lectures by international visiting artists. »

J’y présente I Love you, dans la sélection des oeuvres en ligne. La pièce sera simplement présentée sur plusieurs écrans.

Comme souvent lors de mes participations à  des évènements je prépare des travaux spécifiques où je prépare des versions spéciales, ce qui est le cas ici.

i love you, maf 05

I Love you est présenté dans une forme automatique où les pages se rechargent automatiquement toutes les 5 secondes. Il y a deux versions de la pièce, une qui est en ligne : i love you / maf05 et l’autre que j’ai envoyée sur place, au cas ou la première serait inaccessible pour quelque raisons.

Cette version de i love you comporte 49 images de 650 pixels sur 400. Selon le principe de cette oeuvre, chaque image quand elle s’affiche est transformée. Chaque image s’affiche 5 fois. On peut ainsi voir dans une forme très rythmique, les transformations. Le code est affiché sous l’image. Bien sur la plupart du temps on ne le voit pas entier, mais lorsque les images sont truffées de i love you, ils apparaissent très vite dans la source. La version de l’algorythme qui va insérer les i love you dans les images est particulièrement sensible, peut-être 100 fois plus qu’a l’habitude. Lorsque que l’oeuvre sera présentée sur plusieurs écrans simultanément (5), des milliers de i love you s’afficheront… que d’amour…

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !