Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 12 octobre 2004 dans presse / textes -> lien permanent
Sandrine Maurial :
L’optique Tactile

38 degres, 2004
par Sandrine Maurial

L’artiste Jacques Perconte [figure 8] photographie le corps comme une surface sensible, dans sa texture la plus intime où le pixel très présent se confond avec le grain de la peau. L’optique tactile est encore convoquée. Les corpuscules composant l’image sont visibles et redoublent le message de l’artiste qui explore le corps humain dans une approche très sensuelle et intimiste. L’image numérique tente alors de simuler la substantialité du pigment-peau à  l’écran. A l’image du pigment, le pixel est traversé par les photons de la lumière pour actualiser l’image sur la surface sensible du moniteur.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !