Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 20 février 2004 dans 38degres, au fil des projets, Chi Ocsha, Claire M -> lien permanent
Quatre Vingt Dix Minutes à  La Mep

scanner, février 2004 004scanner, février 2004

Hier j’étais à  la maison Européenne de la photographie pour une conférence sur mon travail. C’était en fin de journée, c’était gratuit… je n’avais jamais vu une salle si pleine. le rayonnement de ce lieu est étonnant… J’étais intimidé au début. cela faisait longtemps que je n’avais pas pris la parole devant autant de monde, mais surtout je voulais absolument présenter le projet ClaireM. Mais il est très compliqué à  expliquer d’autant que toutes les maquettes qui existent ne sont pas visuellement expressives et il est difficile d’exposer les processus… Alors je me suis lancé dans la préparation d’un schéma pour expliquer tout cela… Mais je crois que je me suis embrouillé, ce projet me perd parceque quelque prt, il faudrait que je le finisse, que je le montre pour que les gens comprennent… C’est assez délicat d’expliquer quelque chose qu’on fabrique… Mais ensuite, avec Chi Ocsha, 38degrés et uaoen je me suis rattrapé, et surtout j’ai rattrapé mon public.
Chi Ocsha captive certaines personnes il fait de l’effet. D’autres se sentent de suite rejetés par cette histoire assez dense… 38degrés séduit beaucoup. Ce projet est une vraie réussite et le livre sera certainement un chef d’oeuvre. Uaoen a plongé la salle dans le noir pour petit à  petit poser une ambiance extrêmement douce. pas un bruit pendant le film, toute l’agitation et la tension que je ressentais pendant mon intervention s’est apaisée. Lors que le film finit les applaudissements claquent. Je ne sais pas combien de personne il y a. Je suis ému. Je réponds aux quelques questions. Deux trois se portent sur la technique puis un me dit qu’il s’est endormi, pas parce que cela ne lui plaisait pas mais parce que cela le berçait, parce que l’image le portait, la musique l’enrobait…En souriant je lui dit que le film a certainement du continuer dans ses rêves comme à  l’écran. Il n’y aucun problème à  se laisser aller… Au contraire… C’est fini, Thomas Bécacrt de télerama.fr me demande un rendez-vous pour aller plus loin… Je remercie Anne Roquigny…

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !