Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 15 juillet 2003 dans artworks, uaoen -> lien permanent
Uaoen

uaoen, 2003, in°0014

uaoen
de Jacques Perconte
Musique heller (n-rec)
Dvd couleur stereo 2003 | 29’54″

Français / English

Une demi-heure de plongée sous les arbres au fil des routes au grès des paysages du Périgord Noir… uaoen est un film onirique qui conduit le spectateur à  travers un paysage en pleine mutation : un paysage dont l’image se transforme arbre par arbre, pixel après pixel, un paysage qui perd ses icônes et sa profondeur pour finalement rompre avec la perspective et devenir complètement plat. Ce film déconstruit son image pour devenir un espace pictural ouvert réservé à  la liberté de l’imagination. Une demi-heure sur les routes du Périgord Noir : un voyage profond au coeur d’un paysage magique composé de sous bois ponctués de clairières où les rayons du soleil viennent frapper l’objectif de la caméra. uaoen est un paysage en mouvement où l’attention se concentre sur les vibrations de l’atmosphère. Le film peint de couleurs et de matières la relation entre ces variations et le support sur lequel il est enregistré. uaoen est un film onirique qui conduit le spectateur le temps d’une ballade où les images se débarrassent progressivement de leur icônes et de leur profondeur pour finalement devenir complètement plates et abstraites. Ce film lie une musique hypnotique (Heller) à  une image fascinante au travers de son changement de perspective. Le spectateur perd peut à  peu ses points de référence et peut enfin laisser aller ses sentiments au grès de son de ce nouveau paysage.

uaoen a été diffusé dans Die Nacht sur arte / images du film sur flickr : uaoen

English

Half an hour of diving in the landscapes of Périgord noir to the wire of the roads and the ways under the trees. uaoen is an oneiric film which leads the spectator through a landscape that demolishes step by step (pixel by pixel) its icons to lose its depth to break its 3 dimensional view and thus to become completely flat.

This is a film that demolishes traditional cinema rules to become a space open and reserved for the freedom of imagination.
Half an hour on Perigord Noir roads: A deep trip into magical landscapes made up from undergrowth punctuated by wide glades where rays of sunlight appear and touch the lens of the camera…the film exhibits a landscape, it focuses on atmosphere variations and it paint the relationship between those variations and the medium where the film is recorded: artefacts of image compression blend themselves with landscape vibrations. Uaoen is an oneiric film that leads the viewer for a ballad time where images get gradually rid of their representation icons and loose their depth finally to become completely flat and abstract. This is a film which delivers itself from classical representation rules to change into a new space linking an hypnotic music to a fascinating picture in a new perspective process. The viewer losses its points of reference and becomes able to let his feelings get lost according to his experience…

The film was shown something like 20 times during year 2004, it was presented in Thailand @ New media Art festival’ in Bangkok, in France @ maison Européenne de la Photographie in Paris and at the Lyon Contemporary Art museum in Lyon, in Switzerland @ ATTITUDES, espace d’arts contemporains in Geneva… It was broadcasted by the German-French television channel ARTE in the show ‘Die Nacht’.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !