Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 26 mars 2002 dans pédagogie / rencontres -> lien permanent
Netart / Préfiguration

Le netart ne révolutionne pas l’art, ou du moins il n’en remet pas en question les fondements ni la réalité. Finalement ce n’est qu’une transformation des usages vers un nouveau support.

Comme toute activité artistique on peut envisager son approche à  travers une vision historique des pratiques. Ce serait le travail d’un historien de l’art, ici il est question de décrire des figures, de les découvrir et de les lier, pour finalement s’apercevoir que cette topologie des discours est la même pour le netart que pour toutes les autres formes d’art.

Présenter le netart c’est essayer de décrire un espace de représentations continuellement en mouvement dont on ne peut percevoir qu’une surface contextuelle : celle que l’on fréquente.

Les artistes en réseaux ne fonctionnent pas tout seul, ils sont plus ou moins structurés en communautés virtuelles, en réseaux de communication supportant aussi bien le renseignement des oeuvres elles-mêmes qu’une réflexion théorique importante.

L’artiste, le groupe d’artistes se définit par ses positionnements sur ce qu’on appellera la scène internationale. Pour la première fois dans l’histoire cette scène, n’est pas une frontière entre un milieu underground, et un espace officiel, institutionnel, elle concerne les artistes eux-mêmes dans un premier temps puis les milieux physiques avec lesquels ils sont en relation.

Commet aborder ces positions d’artistes ? Avec un discours de théoricien ? Une approche esthétique bardée de citations philosophiques et de formulations scientifiques serait-elle une voix satisfaisante ? Est-il question de juger l’artiste ? Les sciences cognitives se préparent à  aborder ces espaces où l’artiste serait envisagé comme une sorte de psychanalyste îinnocent-, un intelligent, l’art à  la science, la perception à  la science. Devons-nous comprendre comment et pourquoi notre attention tend vers l’attraction ou la répulsion ?

Histoire de culture – Net affect.

Qui arrive à  voir ce qui se déroule à  travers ces formes de créations dont la langue ne s’acquiert pas d’instinct.

.ou l’intuitif est refoulé.

Qui peut se retrouver dans ces flux informationnels constants ?

Qui veut tenter ?

Cartographier ce que l’on appelle l’inhabitable.

Demeure en réseau

Art en réseau

figuration, site internet ‘pédagogique’ retraçant une vision de l’histoire du netart.
Support de conférence distribué lors des interventions en milieu scolaire et universitaire.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !