Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 2 novembre 2001 dans au fil des projets, Claire M -> lien permanent
Film D’avant-garde

C l a i r e

Film d’avant-garde.
Projet vidéo de court format.

Contenu narratif

Il marche dans la rue. Bourré comme pas possible. Il titube. Il entre dans un bar. C’est peut-être le cinquième, le sixième bar où le père de claire entre ce soir. On le sert. Il boit. Il boit beaucoup.*/ [.]
Il glisse contre le bar -> une main le retient au comptoir.
La sienne.
Et comment ?
Un nouveau verre.
Et claire ?
Un nouveau bar.
ET il VOMIT ? NON.
Un nouveau verre et pas de pute ni rien.
Un coup dans une poubelle, une bouteille jetée contre un mur.
Et je pisse là .
Il rentre chez lui.
Et claire ? Elle dort ?
Il s’asseoit.
Il attrappe un verre trop loin.
Il pose ses mains sur son visage.
Ses yeux coulent.
Il pleure ?
Et claire ?
Elle arrive.
Elle voit son papa.
Elle le prend dans ses petits bras…
Elle veut juste le serrer fort.
C’est tout ce dont il a besoin.

Les deux humains et leurs semblables

Lui, il est très fort, grand, sombre comme un homme qui ne boit pas pour aimer.
Elle a peut-être quatre ans, six ans, elle a un peu connu sa mère. Elle sait que son père souffre.
Les autres traînent leurs corps de ça et de là  au hasard des possibles. Ce film n’est pas le leur.

Le support

En couleur

Filmé comme un court-métrage, cet essai verra sa forme devenir dépendante de la relation entre les personnages qui évoluent sur le support vidéo.

Par des procédés de ‘found-footage’, de compositing et de refilmage, l’image-matière deviendra le principal support de codes linguistiques.

La séquence sera répétée cinq fois avec cinq alternatives musicales du collectif EWMO.
La progression du rythme et des tentatives visuelles suivra celle de l’histoire dans sa temporalité : le film se focalise formellement sur le père, sur les deux personnages, puis uniquement sur la fille.

La musique électronique minimale de EWMO sera dans la lignée de OVAL, PANSONIC, VLADISLAV DELAY…

Film d’avant-garde

Pas si loin que ça d’une reproduction de la réalité, le film n’appartient pas à  ce qu’on pourrait appeler un cinéma conventionnel. C’est un film hérétique qui veut que sa forme exprime plus son sujet que l’histoire elle-même. On pourra le qualifier d’expérimental.

Projet vidéo de court format

Le temps accordé et nécessité par les prises de vues sera court. Comme le film. La vidéo reste ici un instrument de la simplicité, comme la durée.

*Un clin de cinéma

Au choix du format de sortie sera préféré un 2.35 pour faciliter la lecture de l’objet comme étant cinématographique.

Bref

Dans l’unité ou le désordre, l’expression simple d’un sentiment a besoin de trouver sa forme. Ce film est une alternative dont j’ai envie de signifier l’existence.

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !