Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 2 octobre 1998 dans évènements -> lien permanent
1,2,3 Octobre, Bordeaux

Inivté pour le festival 1,2,3 octobre à  Bordeaux, pour une journée, paradoxal s’installe dans une boutique rue du pas saint-georges. Plusieurs télévisions dans la vitrine, une vidéo projection à  l’intérieur, toute la journée et toute la nuit des images, des performances et de la musique. J’y présente quasiment en continue les corps numériques. Le soir avec Paul Dupouy, je mets en scène la première performance de Angstel. Une trentaine de personnes sont dans le magasin en train de regarder le film (Angstel), Angstel, incarné par Paul entre violement et s’empare d’une des personnes qu’il prend en otage avec une arme. Ce dernier essaie de se libérer et fini par se dégager. Angstel se tient debout à  côté de lui et se met à  danser. La scène est filmée. Le public est surpris, la scène se tasse vite. La scène filmée est aussitôt projetée à  la suite des séquences déjà  préparées…

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !