Arts plastiques, numérique, films et pensées... LE BLOG EST EN TRAVAUX ! ;)
Les histoires se répartissent dans 1003 notes... dans des milliers d'images... dans quelques mouvements...
@newsletterjacquesperconte.com
Posté le 31 janvier 2007 dans aujourd'hui, ici et là dans le monde -> lien permanent
L’impression D’un Quartier En état De Siège

Paris, Rue D'enhien

Une petite touche de politique ce matin. Je ne sais pas d’ailleurs s’il s’agit de politique. Nicolas Sarkozy a établi son quartier général à  deux pas de la salle où je fais du Yoga, 18 rue d’Enghien exactement. Je ne sais pas si vous connaissez le quartier, c’est juste à  côté de la porte Saint-Denis, de la rue du faubourg Saint-Denis… C’était un quartier très animé il y a encore une semaine, mais depuis que des dizaines de policiers et de crs cernent les quatre coins des rues, il y a beaucoup moins de passants, moins de bruit… Le QG se tient à  côté du centre culturel Kurde. Très étrange. En tout cas le quartier étouffe. On n’a pas l’impression qu’il se passe grand-chose d’inhabituel, mais on sent que cela ne va pas. Hier Soir à  21h, presque tout était fermé, presque désert… personne n’est content….

revue de presse : Prise d’otage de la rue d’Enghien, communiqué de Presse des élues Vertes du 10e arrondissement, Blog critique sur l’implantation du QG de Nicolas Sarkozy, 18 rue d’Enghien, quartier St Denis Paradis, Paris, Xe… en fait pas plus de lien, c’est consternant. …

En cherchant quelques liens à  mettre ici, même une photo î pourquoi pas î je me suis trouvé face à  quelques situations inattendues. Par exemple, le site d’un bloggeur invité avec une trentaine d’autres dans les locaux du QG de campagne avant son ouverture officielle î pour une mise en place de la stratégie de communication – expose sa visite d’une façon assez légère, ce qui entraine deux type de réactions dans les commentaires : ceux qui sont jaloux de ne pas savoir été invités au QG, et ceux qui bloquent sur la taille de la photo de Mr Sarkozy. Ou bien les articles comme celui-là  sont vides ou ils sont radicalement parti pris de leur positions : totalement contre et presque dans l’exagération î on reste dehors, on parle du quartier, complètement pour et investis dans la mission î on parle dedans, il n’y a pas de contexte. Franchement, je cherchais à  savoir ce qui les avait conduits là , quelle relation ils voulaient écrire avec le quartier, parce que c’est cela que je vois. A l’évidence la position n’est pas neutre. Les opposants n’arrivent pas à  comprendre les questions il faudrait poser. Ce n’est pas gagné, entre ceux qui n’écoutent pas et ceux qui ne font qu’écouter (en surface), ce sera dur de fonder un choix judicieux (du bon côté).

ill.Paris, 1852, Columbia.edu – Paris Maps, Slide List, Prof. Barry Bergdoll, Art History

 

Note suivante : . Note précédente :
Où voir les choses en vrai ? Expositions, projections, conférences...
& pour le reste : archives / next...
          * accès réservé ou sur invitation
fil d'idées et d'images : Twitter
14/09@09:10 Ouvrir une école, c’est fermer une prison,... Cher Victor Hugo, si seulement c'était encore vrai. l', il faut.
12/09@15:34 Proton levels indicating a sudden spike. Approaching CME may be near. Stay tuned.
14/09@08:13 Futur is now :) help soldiers run faster !